Gestion des zones humides

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :

Gestion des zones humides

Gestion conservatoire du marais du Trait

Le marais du Trait, site Natura 2000 de 115 hectares, voit la mise en œuvre d’un plan de gestion conservatoire des habitats et des espèces. Le suivi écologique du marais donne également lieu à des opérations de surveillance des espèces, de suivi floristique du site et à la gestion des cheptels : 27 bovins Highlands Cattles (7 naissances en 2013) et 6 chevaux camarguais.

Au printemps 2014, le marais a vu naitre 4 cigogneaux blancs.

  • Surveillance des espèces : un couple de cigognes est venu nicher dans le marais et a donné naissance à 3 cigogneaux;
  • Suivi floristique : 27 espèces patrimoniales dont 2 espèces protégées et 4 espèces exotiques envahissantes ont été observées;
  • Gestion des cheptels : les génisses (vaches écossaises) ont donné naissance à 7 veaux et 2 nouveaux chevaux camarguais sont venus renforcer le cheptel et le planning de pâturage.
Vaches écossaises

Plusieurs visites pédagogiques ont été organisées au marais par la Métropole (2 visites CREATours) et par le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande (PNRBSN) : 30 enfants et 55 adultes ont ainsi pu découvrir le site, grâce à ces visites animées par un animateur Nature du PNRBSN.

Gestion du site naturel du Linoléum à Notre-Dame-de-Bondeville

La restauration écologique de la zone humide du Linoléum a commencé en 2012 par différentes opérations d'aménagements indispensables pour la mise en œuvre sur le site d'une gestion par pâturage, installation de clôtures, de parc de contention, de passerelle pour traverser le bras du Cailly, d'abreuvoir, etc .).

En vertu d'une convention passée avec le Conservatoire des espaces naturels de Haute-Normandie (CENHN), un plan de gestion a été élaboré pour la période 2013-2017. L’objectif est de restaurer une végétation typique d’un marais. Dans ce cadre, des vaches de race Pie Noire viennent pâturer régulièrement le site tous les ans et des opérations de fauchage et de débroussaillage sont menées en parallèle.

Les premiers résultats de ces actions montrent une évolution favorable de ces milieux, avec l’apparition d’une flore et d’une faune plus typique des milieux humides.

Linoléum