Des sapins et des chèvres

  • Publié le 21/01/2022 - 17:14
Des sapins et des chèvres

La Métropole mène une expérimentation pour utiliser les sapins de Noël comme nourriture animale. Reportage.

« Pour les chèvres, c’est un peu la fête », explique Loïc Patin, de la Chèvrerie du Courtil à Jumièges. Un camion de la Métropole apporte tout juste une benne pleine de sapins, des sapins de Noël en provenance des points de collecte. Trois ans que Loïc Patin en donne l’hiver à ses animaux, et les chèvres apprécient. « Je ne suis pas scientifique, c’est empirique, explique l’éleveur, mais elles ont le poil plus brillant et leur tonus est renforcé. »

Dans cette période de l’année où les chèvres ne produisent pas de lait, aucun souci pour leur donner à manger les sapins qui trônaient quelques semaines plus tôt dans les salons familiaux. Seule contrainte : il ne faut rien d’autre que l’arbre, pas de restes de décorations, et pas de pièces métalliques. Les chèvres mangent les épines, et écorcent les troncs. Les sapins viennent en complément de leur ration hivernale de foin et céréales.

« Les chèvres savent ce qui est bon pour elle ou non », précise Loïc Patin. Chaque matin et chaque soir, il donne une dizaine de sapins aux chèvres. Et lorsqu’il les enlève, il ne reste quasiment que le bois.

L’éleveur s’est installé en 2017 à Jumièges. La Chèvrerie du Courtil compte 60 chèvres laitières à la ferme. La plupart sont des chèvres des fossés, une chèvre typique de Bretagne et de Normandie. A la ferme, autour de la chèvrerie en bois, des vaches Jersiaises et des volailles normandes, notamment des canards de Duclair.

Depuis le 7 janvier 2022, une benne est mise à disposition à la déchetterie de Duclair pour recevoir les sapins, dont la qualité est vérifiée par les agents de la Métropole. A ce jour, 30 m3 de sapins ont ainsi été recyclés de façon utile, intelligente et écologique. Cette action dure jusqu’à la fin janvier. La ville de Duclair participe en remettant une trentaine de sapins qui ont décoré la ville pendant les fêtes, à la chèvrerie du Courtil.

 

La collecte des sapins organisée par la Métropole a pris fin le 21 janvier 2022. Cette année, ce sont  environ 150 tonnes de sapins qui ont été collectées sur l’ensemble du territoire (points de collecte, déchetteries et collecte en porte à porte), soit une augmentation de 23% par rapport à l’année précédente ! 12 tonnes ont pu être récupérées sur les 37 points de collecte mis en place sur 22 communes du territoire. Ces conifères, lorsqu'ils n'ont pas été apporté aux chèvres, ont été transformé en compost.