Kintsu Jouets : le projet solidaire

  • Publié le 27/07/2021 - 09:00
Kintsu Jouets : le projet solidaire

C’est une sorte de conte de Noël, une belle histoire, avec un atelier, des jouets, et des valeurs positives. Un projet autour de jeux, jouets et de l'économie sociale et solidaire.

Carine Bories a été avocate d’affaires, mais, dégoutée par les licenciements qu’elle gère à la chaîne, elle change de voie pour une mission humanitaire au Maroc, puis rejoint les ressources humaines dans la grande distribution. « Mon fil rouge, c’est la place de l’humain dans l’entreprise », conclut-elle. À 38 ans, elle est mère de famille et porteuse de projet.
À ses côtés, Frédéric Lemettais, 47 ans, a vingt ans d’expérience dans l’insertion sociale et professionnelle. Chacun avançait sur un projet presqu’identique autour du recyclage de jeux et jouets, et de l’économie sociale et solidaire. Leur rencontre a été naturelle. Ils portent donc ensemble le projet initié par Carine : Kintsu Jouets.
Leur ambition ? Offrir une deuxième chance à des personnes éloignées de l’emploi, en donnant une deuxième vie à des jeux et jouets inutilisés, afin de faire le bonheur de tous les enfants. « Le jouet est une activité support, l’insertion est la raison d’être du projet pour que les personnes puissent trouver un cadre qui leur permette de rebondir », précise Frédéric Lemettais.
Concrètement, Kintsu Jouet organisera des collectes régulières dans des entreprises partenaires. À partir de là, il sera possible de faire travailler la filière de tri et de remise en état, avec des hommes et des femmes éloignés de l’emploi, puis de proposer les jeux et jouets « revalorisés » à la vente. L’idée est de commencer par proposer les jeux et jouets aux professionnels de l’enfance. Dans un second temps, une boutique sera ouverte aux particuliers.

Kintsu jouet a intégré Katapult, l’incubateur normand des entreprises socialement innovantes dont la Métropole est partenaire.

Plus d'infos