Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
19/11/2017

Les basketteurs attendus au rebond

L’équipe de France de basketball affronte la Bosnie au Kindarena le 27 novembre, dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2019. Entretien avec Vincent Collet, le coach de Français revanchards après un Eurobasket raté.
 
Quels sont les enjeux de ce match contre la Bosnie ?
Ce sera notre deuxième match dans le cadre de ces qualifications à la Coupe du Monde 2019, et le premier devant le public français. La victoire sera donc impérative afin de se placer idéalement dans un groupe E relevé avec également la Belgique et la Russie. Nous comptons sur le public rouennais pour nous pousser vers le succès contre la Bosnie, qui est une équipe jeune et ambitieuse.
 
Alors que le championnat américain reprend, allez-vous pouvoir compter sur les joueurs qui évoluent en NBA pour les prochains matchs ?
Si les joueurs NBA ne seront pas présents, car le championnat se poursuit aux États-Unis, nous pourrons compter tout de même sur un effectif de talent. Nombre de joueurs évoluent en France et en Europe dans les meilleurs clubs, à l’image par exemple de Boris Diaw, capitaine emblématique de l’Équipe de France, qui est revenu en France aux « Levallois Metropolitans » cette saison, champion NBA en 2014 et qui devrait être présent en novembre avec les Bleus.
 
Comment rebondir après les résultats de l’équipe de France à l’Euro Basket ?
Comme nous l’avons déjà dit, nous avons tourné la page de l’EuroBasket et nous sommes d’ores et déjà concentrés sur notre nouvel objectif : la qualification à la Coupe du Monde 2019. Nous avons les yeux fixés vers les prochains matches internationaux qui nous attendent en novembre en Belgique (24/11) et à Rouen contre la Bosnie (27/11). Nous savons ce qu’il a manqué lors de cette campagne 2017 et nous avons la chance d’avoir des joueurs talentueux et intelligents qui sauront rebondir et repartir de l’avant dès le mois de novembre pour porter haut, les couleurs de l’Équipe de France.
 
Quels sont vos objectifs pour la Coupe du monde 2019 ?
D’abord, il faudra s’y qualifier par le biais des matches de qualification. Ce n’est pas une mince affaire, car nous sommes tombés dans un groupe relevé. Les douze meilleures équipes européennes seront qualifiées pour la Coupe du Monde 2019 en Chine, et nous ferons tout ce que nous pouvons pour en faire partie. Ensuite, la Coupe du Monde qualifie pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Pour cela, il nous faudra terminer parmi les deux meilleures équipes européennes. Ces étapes, ces challenges, le Team France Basket est prêt à les relever. 
 
Les JO 2020 à Tokyo sont-ils pour vous un dernier objectif ou la préparation de Paris 2024 ?
C’est un objectif à part entière. Participer aux Jeux olympiques est si important pour les joueurs, pour la Fédération et pour le sport français. C’est la compétition ultime, et la consécration d’une carrière pour certains. Nous avons eu la chance d’y participer en 2012 et en 2016,  et nous sommes tombés à chaque fois en quart de finale. Je suis certain que nous pouvons franchir un cap et aller chercher un podium comme l’a fait l’Équipe de France féminine en 2012 à Londres, ou bien l’Équipe de France masculine en 2000 à Sydney. Après, il y a forcément la magnifique perspective des JO de Paris 2024 avec le rêve de pouvoir disputer des Jeux olympiques à domicile devant le public français ! Un rêve qui pour certains, deviendra réalité. 
 
France-Bosnie, lundi 27 novembre à 20h30 au Kindarena. Plus d’infos : www.ffbb.com
 
Photo : © Julien Bacot - FFBB