Bandeau général

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :
28/04/2016

L’éloquence récompensée

La finale du concours d’éloquence, organisé chaque année par la Métropole, s’est déroulée mercredi 27 avril. Trois lauréates ont été désignées à l’issue de cet après-midi d’argumentaires bien remplis !

Ce sont trois jeunes filles qui ont convaincu, mercredi 27 avril, le jury du 6e concours d’éloquence organisé par la Métropole : Lyna Bakhta du lycée Pierre-Corneille de Rouen pour la filière générale, Morgane Jourdain du lycée Bernard-Palissy de Maromme pour la filière professionnelle et enfin, Fleur Jouet du lycée André-Maurois d’Elbeuf pour le prix spécial du jury. Toutes trois élèves de seconde, elles ont su se démarquer, parmi 16 finalistes au total, à la fois par leur capacité à convaincre et à s’exprimer, les idées développées dans leur argumentaire de 8 minutes maximum, ou encore leurs tenue et gestuelle face à un auditoire attentif : une dizaine de personnalités en guise de jurés, mais pas seulement. Le public aussi a répondu présent et rempli la salle de l’auditorium du Pôle régional des savoirs à Rouen qui accueillait pour la première fois la finale de ce concours, inscrite cette année dans le cadre de la semaine des métiers du droit, de la justice et de la sécurité proposée par la Cité des Métiers. Ayant pour volonté l’éveil à la citoyenneté, la finale du concours se base chaque année sur une citation d’un sujet en lien avec l’actualité afin de susciter la réflexion et ainsi la production d’un discours éloquent et argumenté. Pour cette édition, les seize finalistes avaient à réfléchir autour d’une phrase du philosophe et écrivain, Paul Valéry : « Prenons garde d’entrer dans le futur à reculons. » (1945). Une phrase qui n’aura pas manquer d’inspirer ses jeunes citoyens. Découvrez prochainement l’ensemble de leur exposé en ligne.

Plus d’infos sur le concours d’éloquence.