historial

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Vous êtes ici :

Travaux et budget

L'Historial Jeanne d'Arc prend place dans l'Archevêché de Rouen. Classé aux Monuments Historiques et ouvert pour la première fois au public, ce lieu intimement lié au destin tragique de Jeanne constitue un écrin d'exception pour l'Historial. Travaux de restauration et de scénographie se succèdent, sous l'égide de l'Etat et de la Métropole Rouen Normandie, qui a financé la totalité des interventions.

Les travaux de restauration

Le chantier de restauration du palais de l'Archevêché de Rouen a débuté en septembre 2013 et durera près d'un an. La restauration est complexe et délicate, d'une part car l'édifice est classé aux Monuments Historiques et, d'autre part, car son envergure implique l'intervention simultanée de très nombreux corps de métiers. Après le gros œuvre et les opérations sur les charpentes, se sont déroulés les travaux de menuiserie, peinture, électricité et chauffage.

Un soin précieux a été apporté au traitement des éléments d'origine telles que la pierre, les pans de bois, les planchers, le dallage et le carrelage qui, une fois nettoyés et restaurés, ont été replacés à l'identique. Certaines portions détruites ont également été restituées. Cette restauration méticuleuse et respectueuse se combine harmonieusement à la grande modernité des matériaux utilisés dans les zones contemporaines (verre, acier...). Enfin, pour le confort des visiteurs, un chauffage basse température par le sol et deux ascenseurs ont été mis en place.

Les travaux muséographiques

Un important travail préparatoire a été mené par un comité scientifique constitué d'éminents historiens, et présidé par le professeur Philippe Contamine, de l'Institut. Le programme muséographique a ensuite été rédigé par l'agence Claude Mollard Consultants (CMC), puis formalisé par l'équipe scénographique de l'Agence Clémence Farrell.

Forte de sa longue expérience aussi bien dans le cinéma que sur des projets artistiques et culturels prestigieux, Clémence Farrell – designer et scénographe diplômée de l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs – s'est entourée de compétences variées : graphistes, designers de mobilier et de vitrines, agenceurs, scénaristes, réalisateurs d'audio-visuels, concepteurs de dispositifs multimédia... Ces différentes entreprises travaillent de concert pour réaliser ce parcours scénographique original, dont les travaux in situ, dans l'Archevêché, ont déjà débuté.