Découvrir la faune et la flore du jardin

VOS SERVICES EN 1 CLIC

Découvrir la faune
et la flore du jardin

Nos jardins abritent une grande diversité d'espèces animales et végétales, pour peu qu'on leur laisse la possibilité de se développer. En adoptant la gestion différenciée dans votre jardin, vous aurez le plaisir d'y voir revenir papillons, pics verts, hérissons, bleuets… Profitez-en pour les observer et apprendre avec vos enfants à les reconnaître !

La biodiversité, à quoi sert-elle ?

La biodiversité est le tissu vivant de notre planète. Elle est constituée de l'ensemble des espèces animales (faune) et végétales (flore), de la diversité de leurs patrimoines génétiques, des habitats naturels et artificiels, des paysages… L'Homme en fait partie, en est un acteur majeur, et en dépend pleinement (alimentation, vêtements, bois de chauffage, médicaments, fertilité des sols...).

La biodiversité n'est pas la même dans toute les régions du monde. Elle varie même fortement à l'échelle des différentes régions de France et s'exprime aussi bien en milieu naturel qu'en milieu urbain. Le patrimoine naturel de la Haute-Normandie est exceptionnel : La Haute-Normandie se situe à un carrefour climatique. Par exemple, on y trouve aussi bien des plantes de basse montagne comme le cerisier à grappes, que des méridionales comme le chêne pubescent. D'autre part, les « accidents géologiques » tels que la vallée de la Seine et ses affluents ou les falaises qui dominent la Manche constituent des milieux très particuliers abritant la violette de Rouen (plante rare et protégée, endémique des éboulis instables de la vallée de la Seine), la mante religieuse…

Les espaces urbanisés concentrent quant à eux « l'espèce humaine » ainsi qu'une nature tout à fait particulière sur des surfaces très restreintes. Cette biodiversité, à travers les services qu'elle rend, est indispensable à la vie des citadins : elle tempère les ilots de chaleur, elle aide à la dépollution de l'air, de l'eau et des sols… Elle offre également à certains citadins leur seule relation régulière avec la nature. En conséquence, de son bon état dépend la qualité de vie des citadins, leur bien-être et même leur santé.

La biodiversité se retrouve aussi dans votre jardin !

La préserver et la développer permet notamment de :

  • Favoriser la pollinisation des végétaux par les insectes (cf page Planter et entretenir les végétaux).
  • Contrôler les parasites en conservant un équilibre dans l'écosystème du jardin (les parasites sont consommés par des insectes ou des oiseaux et même repoussés par certaines plantes).
  • Diversifier la vie de votre jardin car la biodiversité engendre … la biodiversité : une diversité de plantes attire une diversité d'insectes qui appelle une diversité d'oiseaux et de petits mammifères. En la favorisant vous aurez alors peut-être la chance d'observer hérissons, libellules, bleuets et autres espèces souffrant de la disparition ou de l'artificialisation de leurs milieux.

Pour faire de votre jardin un havre de biodiversité, vous pouvez suivre les conseils des articles proposés dans cette rubrique. Quelques actions simples comme laisser la nature s'exprimer dans certaines zones du jardin, aménager des abris et zones refuges pour la faune ou encore choisir des espèces locales pour végétaliser votre jardin sont favorables à la biodiversité locale (cf page Planter et entretenir les végétaux).

Fleurs sauvages de nos jardins urbains : les reconnaitre pour mieux les apprécier

Dans l’article « Faire évoluer son regard... », la question des mauvaises herbes était abordée. Qu’est-ce qu’une mauvaise herbe ? Pourquoi ne pas laisser la possibilité à certaines d’entre-elles de s’épanouir dans les allées, entre les dallages... ? Qu’est-ce qu’un extérieur propre ?

Les plantes à fleurs présentées ci-dessous sont parmi les plus communément rencontrées dans les jardins urbains, au pied de vos murs, dans vos jardinières, sur vos terrasses... Vous en reconnaitrez certainement quelques-unes, mais beaucoup sont encore largement méconnues, malgré des atouts esthétiques parfois intéressants.

L’objectif de ces quelques exemples est de mettre en évidence la grande diversité des plantes poussant sous nos yeux, en pleine ville ou dans nos jardins urbains.
Une approche par couleur de fleur vous sera proposée. Pour chaque couleur, quelques plantes parmi les plus communes seront mises en avant, souvent pour leurs qualités esthétiques.

Apprenez à les reconnaitre, laissez certaines s’épanouir, et profitez de leurs couleurs !

Les plantes à fleurs violettes :

Le Gléchome

Le Gléchome, ou Lierre terrestre :

Contrairement au lierre grimpant bien connu, le lierre terrestre possède des tiges rampantes. C’est une plante basse que vous pourrez rencontrer dans vos pelouses, le long de vos haies… Ses jolies fleurs mellifères apparaissent dès le mois de mars. Comestibles, ses feuilles arrondies et grossièrement dentées sont utilisées contre les toux et les congestions nasales.

La Mauve

La Mauve sylvestre :

Formant des touffes de 30 à 50 centimètres de haut, la mauve sylvestre possède des feuilles découpées et globalement arrondies. Ses pétales, échancrés au sommet, sont ornés de nervures violettes plus foncées. Ses vertus sont nombreuses (il semblerait qu'elle soigne tout... ou presque). Enfin, elle est très riche en vitamine A, en calcium et en fer. Vous trouverez cette plante à proximité de votre habitation, dans votre gazon ou au pied de vos arbres.

La Cymbalaire

La Cymbalaire des murailles :

Très belle plante aux fleurs violettes et jaunes, la Cymbalaire se retrouve très fréquemment en ville, dans les fissures des murs ou dans les rocailles. Ses tiges, rampantes ou pendantes ne dépassent pas 30 centimètres. Ses petites fleurs sont formées de pétales violets et d’une gorge jaune.

La Morelle

La Morelle Douce-amère :

Cette magnifique plante aux fleurs violettes et cœur jaune vif vaut la peine de ne pas être arrachée ! Utilisée en homéopathie pour soigner certaines maladies de peau, il faut toutefois faire attention à ses baies rouges qui sont toxiques pour les humains. S’agrippant à tous les supports pour s’élever au-dessus du sol, vous trouverez cette plante (50 centimètres à plus d’1 mètre de haut) dans votre haie, au bord de l’eau ou parsemée dans votre jardin.

Les plantes à fleurs bleues

La Chicorée amère

La Chicorée amère :

C’est une plante de 20 à 120 cm, de hauteur, au port buissonnant. On la rencontre fréquemment au bord des chemins ou sur des parcelles laissées en friche. Sa tige est rugueuse, avec des feuilles très découpées sur la base et plus entières sur la tige. Ses fleurs, implantées directement sur la tige s’épanouissent par beau temps et se referment la nuit et par temps couvert. Les jeunes feuilles de chicorée amère peuvent être consommées en salade.

Le Myosotis des champs

•Le Myosotis des champs :

C’est une plante de 15 à 50 cm de hauteur, à feuilles ovales de 2 à 5 cm de long. Ses fleurs sont petites (3 à 5 mm), de couleur bleu-gris à bleu clair. On la rencontre principalement dans des zones semi-ombragées, sur des sols secs, sablonneux. Vous pourrez l’observer en bordure de chemin, dans les interstices, les sols incultes. Le myosotis est cultivé comme plante ornementale. Si vous avez la chance d’en trouver à l’état sauvage, il peut agréablement compléter vos plantations.

La Vesce des haies

La Vesce des haies :

La vesce des haies est une plante grimpante de 30 à 80 cm de hauteur. Ses fleurs bleu-violacé se présentent en grappes. Ses vrilles lui permettent de s’accrocher à divers supports, vous la trouverez donc dans les haies, les murets en bord de chemin… C’est une plante favorable à la biodiversité en ville, puisque de nombreux insectes butineurs apprécient son nectar, qu’ils récoltent en perçant la fleur.

La Véronique de Perse

La Véronique de Perse :

La Véronique de Perse s’épanouit en « tapis » de 10 à 40 cm de long. Ses feuilles sont ovales et dentées. Ses fleurs bleues qui se détachent bien au dessus de la plante en font une espèce très appréciée pour l’ornement. Vous la trouverez dans les pelouses, au pied des arbres, dans les fissures des murs ou des pavés…